Trois CDG !

Comment ça, trois CDG ?

Ouaip, trois Coups De Gueule d’un coup !

Le mien, le tien, le sien…

 

Le sien ? C’est celui du docteur Bernard Dalbergue, dans un livre qui sort ce mercredi et qui parle de « certaines choses » concernant l’industrie pharmaceutique pour laquelle il a travaillé vingt ans.

Son livre raconte, documents et histoires vécues à l’appui, la manière dont les labos manipulent les médecins, voire les autorités, pour vendre encore et toujours plus…

Le boulot de Dalbergue, comme il le définit lui-même, c’était de « dorloter » les médecins pour les inciter à prescrire, à coup de moyens les plus tordus pour les acheter en toute discrétion sans même parfois qu’ils s’en rendent compte !

Cerise sur le gâteau, toutes ces « embrouilles » sont pour le moins moralement discutables, et elles coûtent vachement cher à la Sécurité Sociale (et accessoirement aux malades), mais elles sont 100% légales !

Le titre ? « Omerta dans les labos pharmaceutiques. Confessions d’un médecin » déjà en précommande à la FNAC…

 

 

Le tien ? Celui de Dominique Dupagne (toubib parisien, prof de médecine, …). Qui trouve qu’un bonhomme comme Jacques Servier est un petit joueur face à ce qui vient de se produire en France. Jacquouille est responsable de seulement quelques milliers de morts avec son Médiator. Le Ministère de l’Éducation Nationale vient de mettre sur pied un partenariat qui, s’il est bien mené, va conduire à des centaines de milliers de morts supplémentaires dans les années à venir !

Face à un des principaux responsables de l’obésité (et des fléaux sanitaires qui l’accompagnent, depuis les bêtes caries jusqu’à des très graves problèmes de santé – avec décès à la clé – que je ne vais plus vous réexpliquer ici), à savoir le sucre, … l’Éducation Nationale a choisi de faire alliance avec l’industrie sucrière, plutôt que de tenter de protéger les jeunes cerveaux qui sont déjà bien cernés par le marketing sucrier !

En deux mots, les « petites têtes blondes » vont avoir le privilège de recevoir une information (bien entendu 100% objective, hein, on va faire semblant d’y croire très fort) sur le sucre fournie directement par son fabricant !

À quand McDo, Nestlé et Coca Cola en partenariat avec l’école élémentaire pour former le goût des enfants ?

 

 

Le mien ? J’en ai marre de ces gens qui veulent voir du racisme partout ! Alors qu’il ne s’agit souvent que d’un manque de goût…

Ces derniers jours, une photo publiée sur le site russe Buro 24/7, fait scandale (enfin, chez certaines personnes). Une photo de madame Dasha Zhukova, la rédactrice en chef du magazine de mode Garage. Madame Zhukova est assise sur un fauteuil représentant une femme noire dos au sol, les jambes repliées sur son buste, lequel fauteuil étant l’œuvre d’un artiste norvégien contemporain, Bjarne Melgaard.

Voici cette photo si abominablement scandaleuse et raciste…

Chaise

Mais… Cette chaise est elle-même inspirée de l’œuvre de l’artiste britannique Allen Jones, qui a réalisé en 1969 une œuvre d’art intitulée « Chaise » et représentant une femme … blanche.

Une œuvre qui, elle, n’a absolument pas attiré la moindre critique de la part de tous ces prétendus défenseurs « anti-racisme »… Voici la photo de cette chaise qui, apparemment, est agréée par toutes ces organisations anti-racistes…

Chair 1969 by Allen Jones born 1937

Les deux questions que je me pose :

  1. Si je mets en scène une femme blanche (dans une posture peu flatteuse), pourquoi est-ce que les prétendus anti-racistes ne hurlent pas aussi fort (pas aussi fort pour ne pas dire pas du tout) que si je mets (dans la même posture peu flatteuse) une femme noire ?
  2. Le racisme, n’est-ce que dans un sens ?

C’était Michel Coluche qui, déjà alors, avait fait remarquer que ces revendications racistes allaient toujours dans le même sens, quand il disait :

Quand je dis « l’Algérie aux Algériens », tout le monde crie bravo, mais si je dis « la France aux Français », on me traite de raciste !

Belle civilisation que la nôtre ! On n’est pas sorti de l’auberge, j’vous l’dis, moi !

Et moi qui croyais que l’amour était universel…

 

 

Bon mardi !

J’vous laisse, je vais relire « Tintin au Congo »…  😈

 

 

 

Advertisements