Un p’tit scoop du dimanche…

 

Scoop !

Enfin, pour ceux qui ont écrit l’article, apparemment, c’en est un…

Le journal « futura-sciences.com » vient de (re)mettre en évidence une question … une question à laquelle les lecteurs de ce blog connaissent la réponse depuis des années !

À savoir …

La viande est-elle mauvaise pour le climat ?

 

Je vous résume l’article :

Partant du principe que le bétail (celui que nous consommons dans nos assiettes) est responsable …

–          de 18% du total des émissions de gaz à effet de serre,

–          et de 80% des émissions du secteur agricole à lui seul…

–          ainsi que de la production (tout compris[1]) de 9% des émissions de dioxyde de carbone,

–          de 35% des oxydes d’azotes,

–           et 37% du méthane…

… « futura » nous fait remarquer que, consommer trop de viande, comme les sociétés occidentales le pratiquent[2], cela favorise l’émission de gaz à effet de serre … et le changement climatique.

Et « futura » ajoute, ô découverte suprême, que cette surconsommation de protéines provenant d’animaux d’élevage a – également – des effets négatifs sur notre santé. Entre autres parce que ces protéines emprisonnent dans chaque steak[3] une louche d’acides gras saturés, qui sont facteurs de maladies cardio-vasculaires.[4]

 

« Futura » ajoute que l’homme est « omnivore et donc la viande est bonne pour sa santé, mais point trop n’en faut puisqu’il n’est pas carnivore et qu’il est exposé aux conséquences d’un changement climatique »…

Là, par contre, je suis nettement moins d’accord…

NON, l’être humain n’est pas physiquement omnivore. Socialement, oui, il est un « touche-à-tout » en ce qui concerne son alimentation, mais certainement pas physiquement. Si l’on regarde de près son tube digestif, l’humain est frugivore, mais il peut se permettre de temps en temps de consommer autre chose qu’un fruit ou un légume.

De temps en temps. Tout comme la vache (ou l’hippopotame) peut, de temps en temps, se permettre de manger un mulot qui passe dans sa prairie, alors qu’elle est herbivore. Tout comme une poule peut, de temps en temps, se délecter d’un ver de terre, alors qu’elle est granivore. Tout comme le chat peut se permettre, de temps en temps, de manger de la salade à la mayonnaise[5], alors qu’il est carnivore. Mais si, quotidiennement, vous nourrissez une vache (ou un hippo) ou une poule avec plus que quelques pourcents de viande, ou un chat avec plus que quelques pourcents de salade, pensez-vous que leur santé restera florissante longtemps ?

Hé bien, pour l’humain, c’est la même chose !

Oui, l’humain peut, de temps en temps, manger un bout de steak. Mais pas chaque jour, pas à chaque repas, et très peu ! La viande doit rester l’exception, et non l’habitude. Ce qui est le contraire de ce que pratiquent nos sociétés « civilisées ».

 

Bon appétit !

 

 


[1] Y compris la pollution due à l’emploi d’engrais chimiques, ou due à l’utilisation de chambres froides pour conserver la bidoche… Tout compris…

[2] Et de plus en plus les sociétés orientales ! J’en parlais encore dernièrement : les Chinois, depuis quelques années, voient grimper parallèlement trois courbes : celle des revenus du Chinois de la classe intermédiaire, celle de la consommation de viandes diverses, et celle … des « maladies du siècle » : diabète, cancers, ennuis cardiovasculaires ! Mais c’est probablement un hasard ?

[3] J’utilise souvent le mot « steak » pour désigner la viande en général (et même parfois le poisson), pas rien que pour désigner le « bifteck ».

[4] Et j’y ajouterais même une liste impressionnante d’autres ennuis de santé ! Mais, bon, puisque « futura » ne parle que de problèmes cardiovasculaires, je ne vais pas déranger ces braves journalistes dans leurs croyances…

[5] Je cite cela parce que j’ai eu un chat qui adorait de la laitue à la sauce mayonnaise !

 

 

 

Advertisements

13 réflexions sur “Un p’tit scoop du dimanche…

  1. Bonjour,
    Pas vraiment un scoop pour certains mais il faut reconnaître et apprécier l’utilité de la publication.
    Bon dimanche, ici sous la neige !
    Josi

    J’aime

  2. 83 euros par mois ?
    Tu es certain de ce texte que tu viens de voler ?
    Je comprends mieux pourquoi des laboratoires pharmaceutiques délocalisent et ouvrent des usines en Chine au lieu de faire travailler les Européens. Les naïfs pourraient croire que c’est pour donner une chance aux pauvres Chinois de manger… Pas du tout, c’est pour se donner à eux-même une chance de gagner plus !
    Je suppose que, pour toi qui sais tout sur tout et principalement sur ton seigneur et maître Sanofi, des noms de localités chinoises comme Beijing, Hangzhou ou Shenzhen te sont familiers ?
    Et il n’y a pas qu’en Chine, que des grands noms comme Sanofi délocalisent pour gagner encore plus sur la santé des gens ! Citons entre autres Ankleshwar en Inde, Jakarta en Indonésie, Chachoengsao en Thaïlande, Ho Chi Minh City au Vietnam, etc. … Tous des endroits où l’on peut obtenir des travailleurs pour pas cher…
    Il paraît que l’esclavage et les esclaves, aujourd’hui, ça n’existe plus… Non, l’esclavage n’existe plus, il a juste changé de nom, et les esclaves ont juste changé de couleur de peau…

    👿

    J’aime

      • QUELLE vie privée ?
        D’abord, tu viens raconter ta vie que tu qualifies de « privée » sur tous les sites sur lesquels je passe (ou je suis passé, et quelques autres), mélangeant mensonges et vérités, te vantant de tout un tas de choses, et tu t’étonnes ensuite qu’on parle de ta vie ? Tu es gonflé ! Commence donc par te taire, peut-être qu’on ne parlera plus de toi… Peut-être… Mais tu adores tant qu’on parle de toi !
        Ensuite, tu sauras que je ne mens jamais, moi.

        J’aime

  3. exact l’homme n’est omnivore qu’à l’occasion d’un festin inattendu (festin = qualité et non, merde d’élevage industriel intensif qui voit pas le brin d’herbe d’une prairie) mais son estomac est fait sur le même modèle que les frugivores et (lundi cf chez moi) il faut savoir que 1kg de viande consomme 15 fois plus d’eau qu’un kg de céréales et 120 fois plus qu’un kg de fruit. bon dimanche Eric

    J’aime

    • Mais malheureusement, de nos jours (sauf pour les « riches » qui ne « regardent pas à un franc »), un « festin », c’est plus souvent de la quantité que de la qualité.
      Il faudrait que je retrouve mon article sur « l’eau virtuelle », ce qu’on consomme réellement en eau quand on boit une tasse de café, par exemple : si l’on additionne l’eau de la tasse (125 millilitres) avec l’eau qu’on utilise pour les cultures, la récolte, le nettoyage du café, l’eau du lave-glace du camion qui apporte le café dans le magasin, etc. …, ça fait des litres d’eau pour une seule malheureuse tasse…
      Je vais fouiller…
      Bon dimanche !

      J’aime

Les commentaires sont fermés.