J’adore la précision des journalistes…

 

Je viens de lire :

Décès de l’ancienne gloire portugaise Eusebio

Monument du football portugais, Eusebio s’est éteint la nuit dernière à l’âge de 71 ans des suites d’un arrêt cardiaque.

 

L’info en elle-même me laisse plutôt indifférent : je ne connaissais pas cette « gloire » et je dois dire que les « monuments », qu’ils soient footballistiques ou autres, morts ou vivants, de chair ou de granit, ne m’empêchent pas de dormir…

Ce qui m’a fait un peu plus sursauter, c’est la cause du décès : un arrêt cardiaque…

Bin, oui, mais…

Si j’en crois la « médecine légale » (celle qui s’occupe des cadavres, et qui essaie de déterminer la cause de la mort), TOUS les décès sont consécutifs à un arrêt cardiaque, non ?

La question est de savoir ce qui a provoqué l’arrêt cardiaque en question…

Un coup de bistouri mal placé dans le cadre d’une opération chirurgicale ? Un coup de poignard dans le cœur ? Un empoisonnement ? Une balle dans la tête ? Une exsanguination ? Une fibrillation suite à un infarctus ? …

 

Quoi qu’il en soit, messieurs les journalistes, je vous signale que, depuis que nous sommes en 2014, plus de sept cent mille humains sont déjà décédés (et nous ne sommes que le cinq !), et que tous, sans exception, se retrouvent avec leur cœur à l’arrêt…

 

Bon dimanche quand même !

Et bon appétit !

Je viens de prendre mon apéro en lisant les news : une tasse de « Bambu » que j’ai sirotée à votre santé…

 

 

 

Advertisements

Une réflexion sur “J’adore la précision des journalistes…

Les commentaires sont fermés.