Ce que je vais vous raconter …

Ce que je vais vous raconter aujourd’hui n’a aucune valeur … scientifique officielle.

Mais, bon, il y a tellement de choses qui existent sans être officiellement reconnues, analysées, disséquées, …, que, finalement, on se demande si la reconnaissance officielle scientifique est réellement importante…

Tout ceci pour vous dire que je ne sais pas si c’est « vrai », ou pas, si c’est « dangereux », ou pas, si c’est « réalisable » et « efficace », ou pas… Tout ce que je puis vous dire, c’est que mon article d’aujourd’hui porte sur un sujet qui est d’actualité ces dernières années : la « Vitamine D ». Et sur le bien fondé d’en prendre des suppléments, ou pas… Et en quelles quantités…

Je me suis basé sur le livre de Jeff T. Bowles, dont voici la couverture (dispo sur Amazone, si ça vous intéresse).

Vit D3

Qu’est-ce que ça raconte ?

Je vais résumer très fort…

Vous savez que l’être humain fabrique sa propre « Vitamine D » à partir du cholestérol présent sous la peau lorsque cette dernière est exposée au soleil.

L’hiver, il y a moins d’ensoleillement, donc, nous fabriquons moins de cette « Vitamine D ».

Et bien, justement, ce serait « fait exprès » pour nous inciter à rester chez nous durant l’hiver (le manque de « Vit D » provoque une sorte de déprime), à nous suralimenter en vue de la famine de l’hiver, à diminuer notre activité pour économiser l’énergie…[1]

Quand les médecins nous ont incité, depuis une bonne trentaine d’années, à ne plus nous exposer au soleil, ils ont provoqué chez nous un manque de plus en plus croissant de cette « Vit D ». Ce qui se serait également traduit par une hausse de certaines maladies dues au fait que le manque naturel de « Vit D » de l’hiver se produisait n’importe quand.

 

Quid des compléments ?

Certains grands savants disent (après avoir changé d’avis plusieurs fois, à la hausse et à la baisse) qu’il faut éviter de dépasser une dose de quatre cents unités[2] (400 UI, soit 10 microgrammes) de cholécalciférol[3].

Dans ce bouquin est racontée une petite expérience consistant à braver cette interdiction de consommer « trop » de « D3 ».

Cette expérience a consisté à prendre d’abord 20.000 (50X400) UI par jour durant quatre mois, puis 50.000 UI, puis 100.000 UI !

Et, loin de mourir, loin de tomber malade, le bonhomme qui s’est octroyé ces hautes doses de « Vitamines D » raconte qu’il a réussi à soigner, en un peu moins d’un an (en dix mois), … la plupart de ses troubles chroniques !

Je lui laisse la parole (extraite de son bouquin) :

1. Un douloureux syndrome de ressaut de la hanche dont je souffrais depuis 23 ans. Les docteurs n’y pouvaient rien. Il a disparu à 100%. Plus de douleur et plus de claquements !!

2. Ongles infectés de champignons jaunes (sous l’ongle) – J’ai tout essayé plus de 20 ans et rien n’a fonctionné, 10 mois de vitamine D3 à haute dose et ils sont clairs comme de l’eau de roche ! Guéris à 100%.

3. Une bosse osseuse sur mon coude me faisait ressembler à Popeye le marin. Elle s’est désormais dissoute à 100% et mon coude est redevenu comme il était il y a 20 ans.

4. Des épaules arthritiques raides, douloureuses, qui produisaient un cliquetis ou bruit sec, allant jusqu’à m’empêcher de jeter une balle de Baseball du marbre à l’avant-champ. J’avais ce problème depuis 15 ans. Disparu. Plus de bruit sec, de cliquetis et je peux lancer la balle deux fois plus loin.

5. Un kyste sur mon poignet, ne voulant pas partir depuis 5 ans, est passé de la taille d’une demi balle de golf à la taille d’un pois et il est maintenant dur comme la pierre, indolore, et il continue de rétrécir.

6. Un petit kyste sous-cutané sur le visage, que j’avais depuis 20 ans, a maintenant disparu !

7. Et en prime, sans même essayer de perdre du poids, j’ai perdu 11 kilos, passant de 92 à 81 kg.

 

Il semblerait, selon ce brave Jeff T. Bowles, que de fortes doses de « D3 » peuvent être utilisées pour prévenir ou traiter un grand nombre de maladies comme la sclérose en plaques, l’asthme, 17 types de cancer, le lupus, l’arthrite, les maladies cardiaques, l’obésité, la dépression, Parkinson, et bien d’autres…

 

Vrai ? Pas vrai ? Dangereux ? Pas dangereux ? Efficace ? Pas efficace ?

Hors des sentiers tracés par les « savants-médecins[4] », en tout cas, ça, c’est certain…

Pour le reste, à vous de vous faire une opinion…

 

 

 


[1] Évidemment, c’était valable dans les siècles passés. De nos jours, à part les SDF (mais ne le deviendrons-nous pas bientôt tous, comme c’est parti actuellement ?), tout le monde jouit de tout (de « tout » et même de « trop ») … de tout ce qu’il lui faut chez lui, et il n’y a plus besoin d’économiser notre énergie ou de prendre des forces en vue de passer un hiver avec peu e nourriture.

[2] D’autres scientifiques trouvent qu’il s’agit d’un scandale sanitaire – un de plus – et qu’il faudrait ne surtout pas tenir compte de ce maximum de 400 UI quotidiennes… La guerre est en cours… En tout cas, le récit fait dans ce bouquin fait plutôt pencher la balance vers une prise de bien plus de D3 que les 400 UI recommandés ! Actuellement, on parle même officiellement d’apports de 1.200 UI (soit 30 microgrammes)…

[3] La « Vitamine D » existe sous deux formes : la D2, appelée ergocalciférol, un dérivé du métabolisme des plantes, et la D3, provenant du métabolisme des animaux. Pour quoi est-ce que je mets « Vitamine D » entre parenthèses : tout simplement parce qu’en réalité, il s’agit plus d’une hormone que d’une vitamine… Une erreur de classement quand on l’a découverte, tout simplement… Pas grave…

[4] Qui n’ont, évidemment, pas intérêt (intérêt financier) à voir une bête « vitamine » se mettre à guérir des maladies que les médicaments chimiques sont loin d’arriver à juguler (ou des maladies qui sont produites par la médecine elle-même).

 

 

 

Une réflexion sur “Ce que je vais vous raconter …

  1. Ayant déjà survolé un peu le problème, je confirme qu’il y a d’autres très nombreux scientifiques qui prêchent pour de « fortes » doses de vitamine D.

    Curieusement (peut-être pas, d’ailleurs ?), il y en a peu en France…

    J’aime

Les commentaires sont fermés.