Alerte ALIEN !

 

La plupart de vos enfants jouent avec des poupées qui représentent des aliens, et ils croient qu’il s’agit de poupées représentant des humains !

La conséquence, c’est que certains de ces enfants tentent inconsciemment de leur ressembler, et évidemment, puisque leur modèle n’est pas humain, ils n’y arrivent pas !

Mais … de quoi est-ce qu’il parle ?

De la poupée Barbie.

Cela fait bien longtemps que tous les spécialistes de la vie humaine sur cette Terre sont d’accord sur le fait que Barbie N’est PAS humaine !

Des jambes trop longues, des épaules trop frêles, un cou bien trop mince, une taille et des hanches pas assez larges, un ventre trop creux, et un visage trop allongé… Les chevilles, les poignets, les mains, les pieds, les fesses, …, ne correspondent pas non plus à la réalité humaine…

Pour résumer en deux mots, disons que tout, chez ces poupées est … trop mince !

Trop maigre…

Ou, en un mot : inhumaine !

Une vraie femme, quelles que soient son âge et sa taille, ce n’est pas « ça » !

Barbie 0

Un artiste américain, Nickolay Lamm, s’est posé la question de savoir à quoi ressemblerait Barbie si ses mensurations étaient basées sur la réalité…

Plutôt que de faire de belles descriptions basées sur des hypothèses, il a tout simplement demandé au CDC (le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies, qui s’occupe de tout ce qui se rapporte à la santé aux USA) de lui fournir les mensurations moyennes d’une jeune Américaine moyenne de 19 ans.

Et il s’est amusé à fabriquer une poupée vraiment humaine, créant une « vraie » Barbie inspirée d’un vrai corps de jeune femme.

Barbie 1

Y’a pas photo (si j’ose dire)…

Barbie 3

De la tête aux pieds, la poupée inspirée de la vraie femme est incontestablement plus large que la Barbie de Mattel !

Une fois la poupée crée, et maintenant que les différences sautent indubitablement aux yeux des plus sceptiques, la question se pose : pourquoi Mattel ne fabrique-t-il pas des « vraies » poupées humaines, avec des mensurations « normales » ?

Pourquoi, je l’ignore…[1]

Ce que je sais, c’est que la question a déjà été posée, et qu’elle n’a jamais eu comme réponse qu’un bête « fichez la paix aux mensurations de Barbie, ce n’est qu’une poupée ».

M’oui, c’est vrai que, vu comme ça, la taille « mannequin anorexique » de Barbie n’a que peu d’importance… Après tout, on fabrique bien d’autres jouets représentant des objets ou des « êtres vivants » qui n’existent pas dans la réalité… Prenez le Marsupilami, par exemple… Lui non plus n’est pas humain (ni même terrestre).

Mais il y a quand même une légère (si légère !) différence…

Les enfants qui jouent avec leur Marsupilami, s’ils ne savent peut-être pas que cet animal n’existe qu’en Palombie, pays imaginaire s’il en est, n’essayeront jamais de lui ressembler !

En ce qui concerne Mademoiselle Barbie, c’est une autre paire de bretelles !

Barbie, c’est le rêve américain. Une belle jeune fille avec de beaux cheveux, de beaux yeux[2] et un corps « de rêve », qui vit dans une belle maison avec une piscine, possède une superbe voiture, a sa garde-robe remplie de magnifiques vêtements, …, et qui a en outre un amoureux qui lui offre du bonheur à la louche et avec qui Mademoiselle Barbie s’évade dans les plus beaux paysages du monde entier… Que demander de plus ?

Bref, quelqu’un a qui bon nombre des petites demoiselles du monde entier rêvent de s’identifier…

Et c’est bien là, le problème…

Combien, parmi ces petites demoiselles, ont été attirées par la vie de Barbie ? Par sa vie, et par … sa silhouette ? Combien ont eu envie – ho, bien inconsciemment – de lui ressembler ? Sans jamais y parvenir, évidemment, puisque ses mensurations sont inhumaines !

L’anorexie frappe de plus en plus les petites demoiselles, depuis quelques dizaines d’années (pour info, Barbie a découvert le monde tout au début des années ’60[3], mais c’est dans les années ’70 qu’elle s’est « diversifiée » au point de vue de ses professions, de ses voyages, de ses loisirs, et dans les années ’80 au niveau de son type ethnique). Ne faut-il pas y voir, dans certains cas, une influence de Barbie ?

Évidemment, Mattel n’est pas d’accord avec ce reproche qui a été fait de nombreuses fois à sa poupée, et il a même été défendu par une pédopsychiatre et une psychanalyste, lesquelles ont affirmé péremptoirement qu’il était impossible que Barbie ait un quelconque « pouvoir » sur les enfants…

Bah, si elles le disent…

En attendant, cette (possible) influence (du corps de Barbie) sur les jeunes filles et sur leurs habitudes alimentaires revient régulièrement dans les débats.

Je pense que ce ne serait pas le cas si aucun lien n’avait jamais été constaté entre une demoiselle accro à ses poupées et une anorexie…

Mais, bon, puisque deux « spécialistes » affirment que c’est impossible, probablement que les cas d’anorexie répertoriés chez des fillettes s’identifiant à leur amie en plastique ont été inventés…

En attendant d’y voir plus clair, en attendant que d’autres « spécialistes » donnent – peut-être – un jour une réponse plus argumentée dans un sens ou dans l’autre, le travail de Nickolay Lamm montre bien que le corps de Barbie n’est tout simplement pas humain et qu’il ne sert à rien de vouloir lui ressembler à tout prix !

Barbie 2

 

 


[1] Certains ont répondu à cette question en posant d’autres questions sur … les fantasmes sexuels du patron de Mattel…

[2] Saviez-vous qu’au début de sa commercialisation, Barbie avait le regard légèrement dirigé vers le bas et à droite, avec la tête penchée, ce qui lui faisait le regard mi-taquin-mi-soumis qui plaisait chez les femmes « modernes » de l’époque. Ce n’est qu’en 71, quand elle a dû conduire sa voiture, que son regard est devenu « normal ». En outre, elle affichait une poitrine nettement plus opulente que celle qu’on lui voit aujourd’hui. Ce qui a fait dire à bon nombre que Barbie n’était pas une poupée pour enfants, mais bien une poupée pour adultes !

[3] Elle a été présentée à New York le neuf mars cinquante-neuf.

Barbie 4

 

 

Advertisements

6 réflexions sur “Alerte ALIEN !

  1. la différence est flagrante…j’ai même lu l’histoire d’ne femme au usa qui s’est fait remodeler de tous els côtés pour ressembler à barbie…affreux….
    houba le marsu il est bien plus marrant!!!!

    J’aime

  2. bonjour éric, moi aussi j’ai vu ce reportage sur une femme qui se faisait opérer pour ressembler à Barbie , barbie qui je le signale est fabriquée à taiwan, en chine, en thailande, mais pas aux us ni en france ! donc bien a redire sur l’usine matel ! C’est vrais que cette  » poupée  » à causé des ravages auprès des petites filles , mais si elle avait été telle que nos corps humains dès le départ , aurait t’elle eu le succès qu’elle a encore maintenant ? Elles sont rare les petites filles qui n’en ont pas deux voir trois , et , si on expliquais mieux aux parents ? mais je ne sais pas si ça servirait à grand-chose ! bon je continue, gros bisous, dianou

    J’aime

Les commentaires sont fermés.